logomenu
Imprimer

L'outil Alter-territoire® développé par AERE

L’outil Alter-territoire® permet de réaliser un diagnostic énergie-GES à l’échelle de la commune, pour des territoires tels que des communautés de communes, des départements, des régions.

Développé depuis une dizaine d'années par AERE lors de ses projets de planification énergétique, bien avant la création des PCET et du Bilan-Carbone® par l'Ademe, cet outil utilise une méthode équivalente, totalement comparable et compatible, mais dont AERE a une totale maîtrise et qui bénéficie de davantage de souplesse pour s'adapter aux territoires d'études. Il a notamment l'avantage d'être parfaitement compatible avec les données des observatoires régionaux de l'énergie.

 

Le module "Diagnostic territorial"

Il s'agit du coeur de l'outil, ce module réalisant le bilan énergie-GES du territoire. Il utilise en entrée un certain nombre de sources statistiques, de bilans énergétiques et de données locales. Il aboutit à un diagnostic territorial très personnalisé permettant de cibler les actions à réaliser sur un territoire. Ce diagnostic reflète l’activité du territoire, incluant les émissions directes et indirectes. Il fournit aussi en parallèle les résultats selon le périmètre du CITEPA (Centre Interprofessionnel Technique d’Etudes de la Pollution Atmosphérique), de manière à le rendre comparable à d’autres diagnostics.

Ce module fournit également les résultats sous forme de bilan économique (dépenses liées à l'énergie), qui est une formulation souvent utile, mieux comprise et appréciée que la tonnes de carbone par les personnes à sensibiliser (budget ménage et déplacements, précarité énergétique, charges énergétiques des entreprises, etc.).

Les résultats sont disponibles de manière globale pour le territoire, par regroupement (ex : communautés de communes, départements) ainsi que par commune.

 

Le module "Prospectives"
Ce module de l’outil Alter-territoire® permet de réaliser des prospectives sur les consommations d’énergies, les dépenses énergétiques et les émissions de GES à partir des données du diagnostic et de nombreuses variables paramétrables pour tenir compte d’un grand nombre de particularités locales.

Ce module, basé sur les résultats du diagnostic énergie-climat du territoire, scénarise l’ensemble des orientations stratégiques et/ou des actions du territoire (d’après les travaux menés dans le cadre des PCET et SRCAE notamment) pour en évaluer l’impact global sur la consommation énergétique, les dépenses et les émissions de GES du territoire.

Utilisé de manière simplifiée, ce module permet donc de visualiser rapidement l’impact des pistes d’actions, proposées avant les ateliers, par rapport à un scénario tendanciel, et de montrer que les objectifs sont réalistes. Il s’agit alors d’un travail global d’illustration, de scénarisation, à utiliser comme outil de communication, sans vocation à être décliné localement.

Utilisé de manière plus détaillée, en cherchant à déterminer chaque paramètre précisément en fonction des données locales, ce module peut aussi servir pour la planification énergétique : il permet de déterminer précisément quel potentiel ENR est réellement disponible et comment il peut être exploité à court, moyen et long terme, et donc de planifier les actions de développement des ENR, d’efficacité énergétique, etc.


Le module "Vulnérabilité"

Ce module analyse les résultats des modules précédents pour évaluer la vulnérabilité du territoire, en termes de dépendance énergétique, coût des énergies, risques climatiques, etc. Ce module est un atout indéniable car il fournit des résultats qui sont un levier fort pour convaincre de la nécessité de passer à l’action.

D’après des scénarii d’évolution du prix des énergies de l’AIE (Agence internationale de l’énergie), de la DGEMP (Direction générale de l’énergie et des matières premières), et en tenant compte de la hausse brutale actuelle, ce module d’Alter-territoire® modélise notamment ce que représenteraient les dépenses énergétiques de la consommation actuelle selon un scénario d’évolution des prix de l’énergie à deux échelles de temps.






Le module "Potentiel de séquestration carbone"

Ce module détermine, à partir des données recueillies pour le module Diagnostic, quel potentiel de séquestration carbone existe sur le territoire.

En effet, une partie des émissions, notamment pour l’agriculture, sont compensées en par une séquestration de carbone dans les sols et la biomasse. Alter-territoire® prend en compte ces propriétés des sols et des cultures et forêts en les comptant comme des émissions négatives pour la forêt, ou en pondérant les facteurs d’émission pour l’agriculture.

Pour évaluer la capacité de fixation des émissions de gaz à effet de serre sur le territoire, l’outil prend en compte, si les données sont disponibles :

  • les surfaces des différentes cultures et prairies,
  • la quantité de déchets organiques épandues : effluent d’élevage, compost de déchets verts, boues de station d’épuration,
  • les quantités de carbone fixées annuellement par la croissance forestière,
  • etc.…

Les pratiques culturales et les changements d’affectations des sols sont des éléments clés du bilan carbone de l’agriculture et de la sylviculture. La connaissance de ces pratiques permet d’affiner le diagnostic.

Le bilan est réalisé sur le stock de carbone facilement mobilisable pour la séquestration ou les émissions, c'est-à-dire les sols superficiels (30cm) et la biomasse (forêt). Le bilan comporte trois parties : le stock actuel dans le bois et dans les sols, le bilan annuel pour l’année de référence et le potentiel de variation de stock (changement d’occupation des sols et pratiques culturales) dans les années à venir.